Menu
Espace Membres -->K
P

3 Mars 2015 VOLCAN VILLARICA  CHILI

INTERNATIONAL - Des images spectaculaires. Le volcan Villarrica, situé dans le sud du Chili, est entré en éruption mardi matin, le 3 mars, entraînant l'évacuation de quelque 3000 personnes des alentours, a annoncé le Bureau national des urgences (Onemi).

Évacuation dans le calme

Surveillé en permanence depuis des années, le volcan chilien Villarica est finalement entré en éruption mardi matin. Ces derniers jours, le cratère situé près de la ville de Temuco, à 800 kilomètres au Sud de Santiago, préoccupait les autorités et habitants de la région avec ses puissants grondements qui ne laissaient rien présager de bon. Leurs inquiétudes se sont révélées légitimes vers 03h00, heure locale, de mardi matin. Le réveil du volcan s’est manifesté par une spectaculaire émission de roche en fusion. Un évènement qui a pu être filmé et les images sont impressionnantes. "Le massif a engendré une colonne de cendres et de particules qui est montée jusqu'à 3 kilomètres d'altitude", explique dans son dernier rapport le Service national de géologie et des mines (Sernageomin). Juste avant que la coulée de lave ne déferle sur les flancs du cratère, l’alerte rouge a été lancée. Près de 3.000 personnes ont été déplacées de cette zone à risque. "Nous continuons d’évacuer les gens concernés par les zones d'alerte rouge", a fait savoir dans un communiqué Rodrigo Peñailillo, le ministre de l’intérieur du Chili. Les cours ont également été suspendus dans les écoles et autres établissements scolaires. Des risques d'inondations Au delà des dégâts inhérents aux émissions du volcan, les autorités craignent des risques d’inondations liés à la fonte des glaces sur le cratère. Celle-ci pourrait en effet provoquer la montée de plusieurs cours d’eau et du lac situés à proximité. Par précaution, le Bureau national des urgences (Onemi) a fait fermer les routes et principaux axes d’accès de la zone. Pour l’heure, la situation est fermement encadrée. Aussi, la présidente chilienne Michelle Bachelet a appelé au calme. "Nous surveillons et évaluons minute par minute la situation", a-t-elle déclaré avant de se rendre directement sur place. Quelques heures après le début de l’éruption, la coulée de lave semblait s’être arrêtée. L’alerte rouge a quant à elle été maintenue jusqu'à 09h00 du matin. Culminant à 2.847 mètres d’altitude, le volcan Villarica est réputé pour être l’un des plus actifs d'Amérique du Sud. Sa dernière éruption remonte à 1984 mais depuis décembre 2014, le stratovolcan montrait une activité croissante.

http://www.maxisciences.com/eruption-volcanique/revivez-l-039-eruption-spectaculaire-du-volcan-chilien-villarica_art34416.html